Histoire du professeur de théologie devant la porte du Paradis

 

Les évangiles relèvent-ils de la littérature ou bien de l'histoire? On trouvera une réponse au travers du petit récit ci-dessous, lequel relate ce qui arriva à l'illustre monsieur X, lorsqu'il mourut et qu'il se retrouva nez à nez devant le chef des apôtres...  

 

 

Histoire posthume de monsieur X, grand professeur de théologie...

 

Après une vie d’enseignement bien remplie, un éminent professeur de la faculté de théologie d’Harvard décède; il se retrouve alors devant Saint Pierre aux portes du Paradis. Le chef des apôtres consulte l’impressionnant CV du savant, puis se met à se gratter la barbe. 

 

-Dis-moi mon ami, c’est très bien toutes ces compétences et ces distinctions académiques… mais pourrais-tu m’apprendre quelque chose, à moi, sur les évangiles? 

 

Gêné, le professeur ne sait trop que répondre. Saint Pierre reprend alors:

 

- Tiens… je vais t’en raconter une bonne?: tu sais que ça fait deux mille ans que toute la chrétienté me reproche d’avoir nié connaître Jésus trois petites fois, juste pour sauver ma peau… alors que la mort subite de deux pauvres chrétiens à mes pieds – des mauvais payeurs – personne ne m’en a jamais tenu rigueur. Que penses-tu de cela, en tant qu’exégète?

 

-Ah… vous voulez certainement parler d’Ananias et Saphira, dans les Actes des Apôtres. Eh bien… je… N’est-ce pas un passage symbolique? 

 

-Allons… allons, monsieur l’érudit… il faudrait peut-être savoir?: tu t’es bien permis d’enseigner ma vie et celle de mes collègues pendant 40 ans. Tu sauras bien me dire si ce passage relève de l’histoire, ou de la littérature… Tu n’irais tout de même pas risquer une mort au carré? 

 

-Euh, c’est-à-dire que… selon Schleiermacher et Troeltsch…

 

-AH NON! PAS CA, pas de théologiens allemands!! Pas d’antijeu! Même le Père Supérieur ne les comprend pas, on n’a même pas pu les juger lorsqu’ils sont arrivés… il a bien fallu les accueillir, au bénéfice du doute. Hum… Mais je m’égare... Réponds-moi simplement: les Evangiles, le Nouveau Testament: histoire ou littérature?

 

Alors, puisant au fond de son cœur, là où git le noyau de l’intelligence, le professeur enjamba mentalement tout son savoir accumulé. Il releva la tête, puis répondit:

 

-Saint Pierre, je crois que tu me tends un piège. Ta vie, celle des apôtres et du Seigneur ne relèvent pas d’une alternative binaire entre la fable et l’histoire brute. Ce qui vous est arrivé, et dont témoignent les évangiles, c’est la vie, la vie au carré, soit l’ensemble des matières enseignables: de la biologie, de la physique, de la psychologie, de la philosophie, des mathématiques, de la littérature et de l’histoire. Toutes ces matières en fusion, c’est-à-dire la vraie vie véritable. C’est parce que les évangiles contiennent tout cela que leur véracité dépasse celle de l’histoire, et même celle de la littérature – plus profonde que la première. 

 

A ces mots, Saint Pierre s’inclina légèrement, puis appuya sur un bipper électrique. Les portes du Paradis s’ouvrirent.  

 

 

***

 

Cet article est extrait du livre "Somme métaphysique" (P-A Bizien, Mont des lettres, 2020, 425 pages), disponible exclusivement sur le site Mont des lettres (tirage restreint). Renseignements: montdeslettres@gmail.com

 


 

à lire aussi

Le culte des saints est-il une forme d'idolâtrie dans l'Eglise catholique?

Le culte des saints est-il une forme d'idolâtrie dans l'Eglise catholique?

Pas d'idolâtrie dans l'acte de toucher les statues, selon le cardinal philippin Mgr Tagle. Apologétique

Expliquer le silence de Dieu face à l'athéisme

Expliquer le silence de Dieu face à l'athéisme

Comment justifier le silence de Dieu, son absence apparente, lors des tragédies qui endeuillent notre monde? Arguments et citations

L'Inquisition fut-elle plus ou moins sanglante que la Révolution française? Chiffres

L'Inquisition fut-elle plus ou moins sanglante que la Révolution française? Chiffres

Les chiffres de l'Inquisition, au-delà des fantasmes et de la légende noire contre l'Eglise

Le Purgatoire n'est pas une invention de l'Eglise au Moyen Âge

Le Purgatoire n'est pas une invention de l'Eglise au Moyen Âge

Non, l'Eglise catholique n'a pas inventé le Purgatoire. Dès la Bible, on trouve ses traces

Les auteurs

 

Index des citations religieuses

 

Caricatures

 

Vous aimerez aussi

Salto Angel, un joyau caché au coeur du Venezuela

Salto Angel, un joyau caché au coeur du Venezuela

Une nouvelle expédition de Jérémie Dardy.

 

 

Soins et services à domicile, Le Mans. Prix, tarifs, aide aux personnes âgées

Soins et services à domicile, Le Mans. Prix, tarifs, aide aux personnes âgées

Quelques intéressantes adresses pour le soin à domicile, Le Mans. Prix, tarifs. Aide aux personnes âgées, dépendantes.

 

 

Radicalisation religieuse en Occident. La faute à qui?  - Père Bernard Vignot

Radicalisation religieuse en Occident. La faute à qui? - Père Bernard Vignot

Les carnages sanglants attribuables à l'islam radical ne résultent-t-ils pas, aussi, de causes indirectes? Par-delà l'angélisme, posons la question

 

 

Justifier intellectuellement les sacrements de l'Eglise... Et pourquoi pas?

Justifier intellectuellement les sacrements de l'Eglise... Et pourquoi pas?

Peut-on justifier rationnellement les sacrements de l'Eglise? Le philosophe Jean-Luc Marion en est convaincu