Alvin Plantinga - arguments contre l'athéisme. Pensée, citations

Drôle, souriant, accessible, Alvin Plantinga est un philosophe américain presque totalement inconnu en France. Ses travaux relèvent de la théologie, et plus précisément de l’apologétique chrétienne. Son collier de barbe et son profil ascétique évoquent un patriarche religieux de stricte obédience, mais son abord est d’une grande facilité. En vérité, Alvin Plantinga ne manque jamais de faire rire ses auditoires.


Chrétien, protestant, adversaire de l’athéisme, il a été qualifié de probable plus grand philosophe du XXe siècle par John G. Stackhouse. Le dithyrambe est amplement exagéré, certes, mais il a le mérite de pointer la profonde valeur intellectuelle de Plantinga.

 


Quelques éléments de la pensée d’Alvin Plantinga 

 


-Alvin Plantinga affirme que les nouveaux athées sont « considérablement inférieurs » aux anciens athées, tels que Bertrand Russel ; ils sont philosophiquement bien inférieurs, mais beaucoup plus bruyants, leurs voix paraissant même « hystériques ».
-Alvin Plantinga considère que la plupart des arguments de l’athéisme contre l’existence de Dieu sont faibles, voire dérisoires. Seul le problème du mal dans le monde semble véritablement problématique.


-Les athées demandent souvent : si Dieu existe, pourquoi ne se montre-t-il pas avec plus d’évidence ? A ceci, Alvin Plantinga rétorque en souriant que la plupart des êtres humains, dans le monde, croient déjà en Dieu, ou en un équivalent de Dieu ; si la majorité de l’humanité est déjà convaincue de son existence, c’est que Dieu, de fait, se manifeste. L’argument athée tombe donc à vide.


-Contrairement à de nombreux théologiens, Alvin Plantinga affirme qu’il existe des preuves de l’existence de Dieu. Non pas deux ou trois, mais bien davantage :


« Je pense qu’il y a au moins deux ou trois douzaines d’arguments [prouvant Dieu] qui sont d’assez bons arguments (…) parmi ceux-ci on pourrait citer par exemple des arguments métaphysiques, des arguments épistémologiques, des arguments moraux, des arguments déduits de la beauté, et certains autres qui n’entrent pas vraiment dans une catégorie précise » (Alvin Plantinga, philosophe américain, Interview Closer to truth, 2016)


-Concernant l’argument selon lequel il est égotiste de prétendre que notre religion est la seule véritable, car cela implique un rejet des autres, et que ces autres religions ont tout autant droit d’être défendues comme vraies, Alvin Plantinga remarque que ce raisonnement tombe lui-même sous le coup de sa propre dénonciation : partant que d’autres points de vue existent sur la question, les tenants de cet argument relativiste font preuve d’égotisme et d’impérialisme intellectuel en le formulant ! Par ailleurs, il n’y a rien d’anormal à ce qu’on ne soit pas d’accord entre nous en termes de religion : c’est bien le cas dans le registre politique, philosophique, etc. Les gens peuvent se tromper, avoir raison, que ce soit en politique ou en religion. Cela n’a rien de problématique.


-Contrairement aux apparences externes, la science est profondément en accord avec la religion et antinomique à l’athéisme : « Il y a conflit superficiel mais profonde concordance entre science et religion théiste, mais concordance superficielle et conflit profond entre science et naturalisme ».


-« Montrer que des processus naturels produisent de la croyance religieuse n’a jamais, jusqu’à ce jour, invalidé cette dernière : peut-être que Dieu nous a configurés d’une telle manière que c’est par l’entremise de ces processus que nous pouvons avoir connaissance de lui » (Alvin Plantinga)


Pierre-André Bizien

 

Cours particuliers de théologie pour débutants, initiation aux arguments de la foi: montdeslettres@gmail.com
 

 


 

à lire aussi

Justifier intellectuellement les sacrements de l'Eglise... Et pourquoi pas?

Justifier intellectuellement les sacrements de l'Eglise... Et pourquoi pas?

Peut-on justifier rationnellement les sacrements de l'Eglise? Le philosophe Jean-Luc Marion en est convaincu

Expliquer le silence de Dieu face à l'athéisme

Expliquer le silence de Dieu face à l'athéisme

Comment justifier le silence de Dieu, son absence apparente, lors des tragédies qui endeuillent notre monde? Arguments et citations

Les traces de la Trinité dans la Bible

Les traces de la Trinité dans la Bible

La Trinité est mentionnée dans l'Ancien Testament, en certains passages plus ou moins allusifs. Démonstration.

Introduction à l'encyclopédie de l'idiotie religieuse

Introduction à l'encyclopédie de l'idiotie religieuse

Oeuvre collaborative, numérique et para-universitaire diffusant des bases de données sur l'obscurantisme religieux au fil des siècles.

Les auteurs

 

Index des citations religieuses

 

Caricatures

 

Vous aimerez aussi

Father Antoine Moussali and Islam

Father Antoine Moussali and Islam

Father Antoine Moussali was a catholic thinker from Lebanon. He wrote a lot about Islam. And he was quite severe...

 

 

Intelligence d'André Bouton, historien du Mans et du Maine

Intelligence d'André Bouton, historien du Mans et du Maine

Retour sur l'oeuvre et la vie d'André Bouton, historien majeur du Maine et du Mans. Mémoires de guerre, recherches économiques et sociales...

 

 

Reconceptualiser l'humanisme - autour de la thérapie scripturale

Reconceptualiser l'humanisme - autour de la thérapie scripturale

L'humanisme est une notion en crise. Comment le redéfinir? Qu'en a dit Albert Camus?

 

 

 ''La France sous occupation sodomite'': une étrange propagande islamiste

''La France sous occupation sodomite'': une étrange propagande islamiste

Les convulsions de la loi sur le mariage pour tous éveillent bien des fantasmes, y compris à l'international