Expliquer le silence de Dieu face à l'athéisme

 

L'apologétique traditionnelle prévient depuis beau temps: l’humanité est tellement aveugle que même s’il se montrait, Dieu ne serait pas reconnu... Un certain Jésus en sait quelque chose !

 

Premier argument: c’est du silence du Père que surgit la Parole du Fils (argument de Saint Irénée). Et de fait, toute parole qui n’est pas grosse de silence n’est pas une parole. Chacun sait bien cela : c’est sur fond de silence que la parole prend toute sa légitimité.

 

Face à l’évidence d’un créateur qui s’exhiberait, les individus seraient forcés de croire, simplement par crainte et non par choix.  Les peuples seraient esclaves de leur créateur, ils n’auraient pas la liberté de le choisir ou de le rejeter, leur assentiment serait contraint, une contradiction dans les termes.

 

Devant l'horreur de la Shoah, des massacres d'innocents et des accusations contre Dieu qui s'ensuivent, le philosophe orthodoxe Bertand Vergely a fermement répondu à ceux qui pensent ainsi pouvoir s'indigner, et jeter l'hypothèse divine aux oubliettes :

 

« Le silence de Dieu est l’expression de la grande patience de Dieu » (Bertrand Vergely, Le silence de Dieu, 2006)

 

Au-delà de cette réponse interpelante, nombre de penseurs et théologiens catholiques ont avancé divers arguments pour résoudre cette question angoissante du silence apparent de Dieu. Parmi ceux-ci, certains méritent plus particulièrement notre attention.

 

« "Nul n'a jamais vu Dieu", dit l'Ecriture. Mais qui donc a rencontré l'homme ? » (Jean-Marie Domenach, Ce que je crois, 1978)

 

« Son grand principe [à Dieu] semble être de ne jamais se découvrir plus qu’il ne faut, pour que l’âme, même en avançant, ait toujours la même part dans l’œuvre de la foi. Ce n’est pas qu’il se retire : simplement il nous laisse faire de plus en plus » (Jacques Rivière, Carnets de captivité, 14 mars 1917)

 

« La liberté de notre option exige que Dieu garde une sorte d’incognito, elle demande une certaine ambiguïté, des conditions, en quelque sorte, crépusculaires. » (Yves Congar, Vaste monde, ma paroisse, 1959)

 

« Dieu nous donne juste ce qu’il faut de signes pour que nous voyions bien qu’il est invisible. Ainsi pouvons-nous avec lui jouer à ce cache-cache à la fois tragique et espiègle comme la musique juive : son esprit d’enfance nous préserve de l’esprit impur » (Fabrice Hadjadj, La foi des démons, 2011)

 

 

Cours de théologie débutants et initiation aux arguments de la foi, contacter Pierre-André Bizien: montdeslettres@gmail.com

 


 

 


 

à lire aussi

Le Purgatoire n'est pas une invention de l'Eglise au Moyen Âge

Le Purgatoire n'est pas une invention de l'Eglise au Moyen Âge

Non, l'Eglise catholique n'a pas inventé le Purgatoire. Dès la Bible, on trouve ses traces

Justifier intellectuellement les sacrements de l'Eglise... Et pourquoi pas?

Justifier intellectuellement les sacrements de l'Eglise... Et pourquoi pas?

Peut-on justifier rationnellement les sacrements de l'Eglise? Le philosophe Jean-Luc Marion en est convaincu

La preuve de la Trinité par Louis Lavelle - métaphysique

La preuve de la Trinité par Louis Lavelle - métaphysique

La métaphysique de Louis Lavelle et la question de Dieu, de la Trinité

Défense du miracle contre les philosophes - l'argument de l'abbé Bergier

Défense du miracle contre les philosophes - l'argument de l'abbé Bergier

L'abbé Bergier est un apologiste du XVIIIe siècle qui écrivit beaucoup pour défendre le christianisme

Les auteurs

 

Index des citations religieuses

 

Caricatures

 

Vous aimerez aussi

GoConfess - la modernité de l'Eglise à quel prix?

GoConfess - la modernité de l'Eglise à quel prix?

Avec l'application numérique GoConfess, l'Eglise entre-t-elle dans une modernité décomplexée?

 

 

Biographe des familles, écrivain public à Châtillon, Clamart, Meudon (92) - tarifs intéressants

Biographe des familles, écrivain public à Châtillon, Clamart, Meudon (92) - tarifs intéressants

Faire écrire son histoire, ses mémoires par un biographe professionnel à Châtillon, Clamart, Meudon. Hauts-de-Seine. Tarifs appréciables

 

 

L'erreur des intégristes catholiques sur la place des laïcs dans l'Eglise. Quelle Tradition?

L'erreur des intégristes catholiques sur la place des laïcs dans l'Eglise. Quelle Tradition?

Le père Bernard Vignot attaque l'intégrisme catholique et défend la place des laïcs dans l'Eglise

 

 

Les Franciscains sont-ils les premiers capitalistes de l'Histoire?

Les Franciscains sont-ils les premiers capitalistes de l'Histoire?

Le rapport à l'argent des Franciscains est source de nombreux fantasmes. La question du capitalisme et de ses origines peut être posée.