Liang Ya, 35 ans, décède au milieu d'une foule indifférente

17 février, station Shui Wan à Shenzhen en Chine. Au coeur de la foule grise du matin, une jeune femme se sent mal. Soudain, ses jambes lâchent et elle s'effondre dans les escaliers. Dans sa chute, elle se blesse sévèrement. Il est 10h29. A demi consciente, elle amorce quelques gestes hésitants pour réclamer de l'aide.

 

Aucune réaction environnante. Seuls quelques regards métalliques se posent sur le corps échoué à terre. Soit, on circule, sans s'arrêter. Trois interminables minutes s'écoulent. A 10h32, une femme finit par se poster devant Liang Ya qui agonise; petit moment de réflexion vaguement éthique... Enfin, la brave dame se décide et part prévenir le personnel du métro. Pendant ce temps, le flux obscène de la machinerie humaine poursuit son cours. Trois minutes plus tard, deux agents s'approchent de la blessée, au milieu du bourdonnement affairé.

 

Sans s'approcher d'elle plus avant, les deux employés se mettent à cracher quelques répliques dans leur talkie-walkies. Ils observent passivement la jeune femme tenter éperdument de bouger; obéissant à une sorte de protocole légal implicite, ils restent cependant prudemment à l'écart. Une demi-heure plus tard, la police arrive.

 

On se penche alors avec un certain malaise vers Liang Ya; on lui pose avec embarras quelques questions, on la secoue timidement. La jeune femme ne répond plus. Sur ce, les agents se mettent à attendre autour du corps. Un quart d'heure passe encore. Une ambulance arrive enfin, mais Liang Ya est déjà morte. Elle avait 35 ans, et était employée chez IBM.

 

Peut-on arrêter une foule pour meurtre? Vaste question à laquelle nos civilisations, hyperfonctionnelles, ne risquent pas de répondre avant loin...

 

Pierre-André Bizien

 

 


 

à lire aussi

La peine de mort a-t-elle vraiment été abolie en France?

La peine de mort a-t-elle vraiment été abolie en France?

Derrière les évidences faciles, interrogeons-nous sur la situation de la peine de mort en France. Badinter et Mitterrand ont-ils tout réglé en 1981?

Conquérir son identité sans perdre son âme

Conquérir son identité sans perdre son âme

Comment conquérir son identité sans tomber dans le piège identitaire, et celui d'internet

Qu'est-ce que la spiritualité? Approche d'une définition philosophique

Qu'est-ce que la spiritualité? Approche d'une définition philosophique

Comment définir la notion de spiritualité, par-delà son acception étroitement religieuse

Quand l'historien Jacques Le Goff défend l'Eglise et le christianisme

Quand l'historien Jacques Le Goff défend l'Eglise et le christianisme

Jacques Le Goff a défendu le christianisme et l'Eglise à plusieurs reprises, du moins sur certains points

Les auteurs

 

Index des citations religieuses

 

Caricatures

 

Vous aimerez aussi

Qui est Jésus pour moi (père Bernard Vignot)

Qui est Jésus pour moi (père Bernard Vignot)

Le père Bernard Vignot, prêtre marié, spécialiste des églises parallèles, nous offre quelques réflexions spirituelles

 

 

La thérapie scripturale - reconquérir ses proches auprès d'un biographe accompagnateur

La thérapie scripturale - reconquérir ses proches auprès d'un biographe accompagnateur

Vaincre la rupture affective et renouer avec ses proches (époux, parents, enfants, amis). Introduction à la thérapie scripturale.

 

 

L'Eglise face au mystère de la sexualité - entretien avec Antoine Pasquier (Famille Chrétienne)

L'Eglise face au mystère de la sexualité - entretien avec Antoine Pasquier (Famille Chrétienne)

Entretien avec le journaliste Antoine Pasquier - le rapport de l'Eglise à la sexualité

 

 

Father Antoine Moussali and Islam

Father Antoine Moussali and Islam

Father Antoine Moussali was a catholic thinker from Lebanon. He wrote a lot about Islam. And he was quite severe...