Intellectuels et religion

A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z   

 

Danièle Hervieu-Léger

 

« L’Eglise de France n’est pas arrogante, non seulement parce qu’elle n’a pas les moyens de l’être, mais parce qu’elle a choisi, depuis une vingtaine d’années, de ne pas l’être» (Catholicisme, la fin d’un monde, 2003) 

 

« La difficulté majeure qui marque la condition présente de l’Eglise dans la société française est précisément celle de l’illisibilité» (Catholicisme, la fin d'un monde, 2003)

 

Gisèle Halimi

 


« L’immense majorité en France pratique l’islam dans une parfaite tolérance. Qu’il y ait ici ou là des difficultés, vous connaissez une société où tout va conformément aux droits de l’homme et de la femme?» (Le JDD, 05/03/2011)
 

 

Hegel

 

(1770-1831) philosophe allemand

 

"Dieu est l'esprit absolu, c'est-à-dire la pure essence qui se fait objet mais qui, en cela, n'a d'intuition que d'elle-même" (Propédeutique philosophique)

 

Samuel Huntington

 

« Le problème central pour l'Occident n'est pas le fondamentalisme islamique. C'est l'islam, civilisation différente dont les représentants sont convaincus de la supériorité de leur culture et obsédés par l'infériorité de leur puissance» (Le choc des civilisations)

 

« Depuis ses origines, l’Islam s’est étendu par la conquête et, le cas échéant, le Christianisme aussi. Les concepts parallèles de «Jihad» et de « Croisade » se ressemblent beaucoup et distinguent ces deux fois des autres grandes religions du monde» (Le choc des civilisations)

 

Stéphane Hessel

« Je suis un adversaire acharné des monothéismes » (Tous comptes faits)

 

« J’ai tout le respect possible pour ceux qui croient, mais je me méfie du monothéisme, non pas comme une croyance, mais comme une religion, qui se met par nature en opposition avec d’autres religions. Je redoute le monothéisme dans ses résultats sur les sociétés» (Entretien, Le Monde des religions, 2010)

 

« On ne peut pas excuser les terroristes qui jettent des bombes, on peut les comprendre » (Indignez-vous)

 


« Je soutiens sans équivoque l’idée que les juifs, après tout ce qu’ils ont subi, méritent un pays à eux. J’ai crié de joie quand l’Etat d’Israël a été fondé » (Indignez-vous)
 


« J’ai de la gourmandise pour la mort. J’ai envie d’elle comme on peut avoir envie d’un premier amour, d’un premier emploi» (Entretien, Le Monde des religions, 2010)