Contradictions apparentes des textes bibliques - les solutions de Frithjof Schuon

 

Certaines contradictions apparentes, dans les textes de la Bible, sont difficilement surmontables pour un esprit moyen. Le métaphysicien Frithjof Schuon (1907-1998), penseur hors ligne, nous permet de résoudre bien des énigmes à ce niveau. 

 

Les contradictions apparentes dans les Ecritures sont dues au caractère elliptique de l’expression : dialectique allusive parlant à l’intuition et non à la seule logique comme on aimerait qu’il en soit. A l’appui de ce rappel, Frithjof Schuon précise subtilement:

 

“alogisme éventuel n’est pas illogisme nécessaire” (Frithjof Schuon, Du divin à l’humain)

 

Frithjof Schuon s’attaque aussi au problème de la hiérarchie divine. Dans l’Evangile, on peut entendre Jésus dire “Le Père est plus grand que moi” (Jn 14, 28), ce qui motive certains à affirmer que Jésus ne s'est jamais divinisé et a toujours affirmé sa simple humanité. C'est là aller un peu vite en besogne. En réalité, dans le même Evangile de Jean, on lit aussi “moi et le Père sommes un” (Jn 10, 30).

 

Frithjof Schuon tient à expliquer comment l'affirmation de Jésus se lon laquelle le père est plus grand que lui n'est pas en contradiction avec la divinité de Jésus lui-même:

 

“Le Père est toujours “plus grand” que le Fils et le Saint Esprit: plus grand que le Fils parce que, précisément, Il est le Père, - sans quoi les mots ne signifieraient rien, - et plus grand que le Saint Esprit puisque celui-ci émane de lui et non inversement. Le Fils est donc toujours “moins grand” que le Père, - abstraction faite du rapport d’égalité qui est celui de l’Essence” (Frithjof Schuon, Du divin à l’humain)

 

Ainsi liquide-t-il la difficulté. D'autres points délicats retiennent sa sagacité: par exemple, si l’on ne comprend pas Dieu, c’est parce qu’Il considère différents plans de volonté qui s’entrecroisent. 

Frithjof Schuon médite avec une méticulosité telle qu’il raisonne sur le fait de savoir si l’Enfant Jésus est plus ou moins beau que la Vierge Marie: ceci en mobilisant des nuances telles que la beauté spirituelle, la beauté psychologique, la forme et l’idée. On comprend dès lors le caractère totalement singulier de ce penseur génial. 

 

Pierre-André Bizien

 

 

Cours particuliers de théologie : renseignements et questions sur montdeslettres@gmail.com

 


 

à lire aussi

Petites règles d'exégèse biblique, selon Jacques Vermeylen

Petites règles d'exégèse biblique, selon Jacques Vermeylen

Comment interpréter le texte biblique, selon le père belge Jacques Vermeylen.

Réponse du père Spicq à ceux qui niaient la véracité des évangiles

Réponse du père Spicq à ceux qui niaient la véracité des évangiles

Citation apologétique. Défense de la fiabilité des évangiles chrétiens

Jacques Cazeaux - quelques leçons d'exégèse biblique

Jacques Cazeaux - quelques leçons d'exégèse biblique

L'exégète Jacques Cazeaux enseigne des théories intéressantes sur la Bible et les deux Testaments

Jésus s'est-il trompé en annonçant l'imminence du Royaume, alors que rien n'est venu?

Jésus s'est-il trompé en annonçant l'imminence du Royaume, alors que rien n'est venu?

Dans la Bible, Jésus annonce l'avènement imminent du Royaume, et sa prophétie semble ne pas s'être réalisée. Qu'en est-il?

Les auteurs

 

Index des citations religieuses

 

Caricatures

 

Vous aimerez aussi

L'islamo-gauchisme est-il un concept légitime?

L'islamo-gauchisme est-il un concept légitime?

Qu'est-ce que l'islamo-gauchisme? Qui sont les islamo-gauchistes? Les intellectuels se divisent sur le sujet.

 

 

Réflexions d'un croyant

Réflexions d'un croyant

Petite réponse aux arguments de l'athée ordinaire contre la religion

 

 

Expliquer le silence de Dieu face à l'athéisme

Expliquer le silence de Dieu face à l'athéisme

Comment justifier le silence de Dieu, son absence apparente, lors des tragédies qui endeuillent notre monde? Arguments et citations

 

 

Le Christ avarié   (poème)

Le Christ avarié (poème)

Bigotisme et religiosité bourgeoise