Quand l'historien Jacques Le Goff défend l'Eglise et le christianisme

 

Personnellement non-croyant, le grand historien Jacques Le Goff (1924-2014) défendait cependant l'Eglise et la religion catholique sur certains aspects. 

 

Deux exemples particuliers me viennent en tête: la question des femmes et celle du Purgatoire. Sur ces deux points, l'Eglise subit traditionnellement de lourds reproches, qui confinent même au blâme. Jacques Le Goff, lui, en dépit de sa sensibilité de gauche, avait suffisamment de personnalité pour contrevenir aux fatalités passionnelles. 

 

-Concernant la position de la femme dans la société, il écrivit notamment:

 

"Je crois qu'il y a eu une véritable promotion de la femme, mise en avant, au moins doctrinalement, par le christianisme, et que cela a été ressenti comme tel, au-delà de toutes les pesanteurs familiales et sociales qui tendaient à la maintenir dans une certaine infériorité" (Jacques Le Goff, L'Histoire, n°245, juillet-août 2000)

 

-A propos du Purgatoire, si fréquemment tourné en dérision par le petit monde intellectuel germanopratin, Jacques Le Goff exprime encore son audace:

 

"Le purgatoire a été un phénomène historiquement positif. Avec le purgatoire, on voit comment les hommes et notamment le clergé, mais pas seulement lui, s’emparent de l’au-delà, de ce pouvoir de Dieu sur le temps de l’au-delà qui jusqu’alors n’appartenait qu’à Lui" (Jacques Le Goff, Une vie pour l'Histoire)

 

Pierre-André Bizien

 

***

 

Pour avoir accès à davantage d'arguments défendant l'Eglise, n'hésitez pas à commander la Somme métaphysique (ouvrage offrant des centaines d'arguments d'apologétique, simples, efficaces et souvent très originaux). Pour commander cet ouvrage ou demander un renseignement, vous pouvez nous contacter sur montdeslettres@gmail.com

 

 


 

à lire aussi

Un samedi soir à Nuit debout - supercherie intégrale

Un samedi soir à Nuit debout - supercherie intégrale

Nuit debout, cette formidable occasion de combattre l'obscénité du réel, se suicide dans l'alcool et la médiocrité - agressions, non débat

Quand Jean Jaurès assure de la présence des dogmes dans l'Evangile

Quand Jean Jaurès assure de la présence des dogmes dans l'Evangile

Jean Jaurès a lui-même défendu l'Eglise contre certains préjugés anti-catholiques

Derrière la thèse du complot médiatique

Derrière la thèse du complot médiatique

En France comme ailleurs, il est courant de vomir à pleines goulées le complot médiatique. Les JT refléteraient le prisme sécuritaire-voyeuriste de nos sociétés contemporaines. Qu'en est-il exactement?

Stéphane Hessel, ne méprisons pas l'icône

Stéphane Hessel, ne méprisons pas l'icône

Stéphane Hessel au Panthéon ? L'idée dérange, certes. Mais à l'heure de l'humanisme 4G, des haines en streaming et du crottin polémique, nos élites ne frisent pas l'azur.

Les auteurs

 

Index des citations religieuses

 

Caricatures

 

Vous aimerez aussi

Les intégristes catholiques sont-ils fréquentables

Les intégristes catholiques sont-ils fréquentables

La réputation exécrable de la Fraternité Saint Pie X et des intégristes catholiques est-elle justifiée? Globalement, oui. (Pierre-André Bizien)

 

 

Intelligence d'André Bouton, historien du Mans et du Maine

Intelligence d'André Bouton, historien du Mans et du Maine

Retour sur l'oeuvre et la vie d'André Bouton, historien majeur du Maine et du Mans. Mémoires de guerre, recherches économiques et sociales...

 

 

Le prophétisme en question

Le prophétisme en question

Le père Bernard Vignot nous offre une réflexion sur Jésus, Mahomet, et l'identité prophétique

 

 

'' I'm muslim, don't panik ''  : qui préjuge de l'Autre ?

'' I'm muslim, don't panik '' : qui préjuge de l'Autre ?

« I’m Muslim, don’t panik ». La semonce claque, impérieuse et péremptoire. Elle est reprise des paroles du morceau « Don't panik », écrit et interprété par le rappeur français Médine.