Homéostasie universelle - L'humanité en cours de dégénérescence?

 

"L’HUMANITÉ VA-T-ELLE DEVENIR DÉBILE ?"

 

Voici le titre d'un récent article évoquant une hypothèse scientifique saisissante : celle-ci aborde l'éventualité d'une chute prochaine des capacités cognitives de l'humanité, relativement à l'action hormonale sur les cerveaux des fœtus.  Il y a effectivement quantité de produits chimiques omniprésents (plastiques, cosmétiques, pesticides…) qui interfèrent avec les hormones thyroïdales et ont un effet objectivable sur le cerveau du fœtus... ce qui entraînerait une baisse des facultés cognitives moyenne, constatée dans bon nombre de pays. Mais quel en est exactement l'impact ? Regardons d'un peu plus loin... 

 

L'homo Sapiens existe depuis 150 000 ans. Depuis la "revolution cognitive" il y a 70 000 années, il s'est mis a devenir "plus intelligent" que les néandertaliens qui pourtant étaient plus musclés que les sapiens, avec des cerveaux plus grands et qui, visiblement, prenaient soin de leurs malades... En fait il est devenu l'espèce la plus "intelligente" de toutes les espèces du genre humain. Il les a toutes supplantées, plus aucune autre n'existe aujourd'hui... Pourtant, tout porte à croire que l'Homo Sapiens n'aura pas le parcours d'un Homo erectus qui a réussi a vivre 2 millions d'années (espèce la plus "durable" qui ait jamais vécu), il aura probablement détruit la planète avant cela. 

 

Il semble que nous autres "sapiens" (il faut bien mettre l'emphase sur ce que nous n'avons pas), dès que nous nous sentons  une capacité d'emprise et d'impact sur notre monde, nous ne pouvons nous empêcher de l'exercer, quitte à détruire ce qui nous fait vivre... Alors, qu'est-ce qui pourrait bien arrêter la progression... Sinon une décroissance neuronale... Une contre-révolution cognitive... ? Ce n'est peut-être pas une aussi mauvaise nouvelle que ça... C'est peut-être notre survie qui est en jeu! De là à remercier les pesticides ou à se féliciter de voir des Donald Trump aux commandes... il y a un pas. 

L' "architecture" qui régit l'univers est tout de même incroyable !

 

Wadih Choueiri

 

 

Source:


Article de Vincent Lucchese, pour consciousnews.info

https://consciousnews.info/2016/10/30/lhumanite-va-t-elle-devenir-debile/

 


 

à lire aussi

Magister dixit

Magister dixit

Merde poétique aux grabataires de la Sorbonne

L'Eglise et les laïcs, selon le père Bernard Vignot

L'Eglise et les laïcs, selon le père Bernard Vignot

Le père Bernard Vignot (épiscopalien) nous offre une petite réflexion personnelle sur le statut du laïcat dans l'Eglise

Nécrose du sens - Wadih Choueiri

Nécrose du sens - Wadih Choueiri

Jusqu'où nous mènera le délire mécaniste des sociétés contemporaines?

Derrière la thèse du complot médiatique

Derrière la thèse du complot médiatique

En France comme ailleurs, il est courant de vomir à pleines goulées le complot médiatique. Les JT refléteraient le prisme sécuritaire-voyeuriste de nos sociétés contemporaines. Qu'en est-il exactement?

Les auteurs

 

Index des citations religieuses

 

Caricatures

 

Vous aimerez aussi

La face cachée de Julien Green, écrivain catholique éblouissant

La face cachée de Julien Green, écrivain catholique éblouissant

Julien Green est une institution. Son noble style, sa conscience altissime... tout en lui est digne d'admiration. Exceptées certaines considérations polémiques

 

 

POV politique

POV politique

Sexe et politique. Thématique sulfureuse et apparemment banale. L'émergence d'internet et de la morale de la débraille changent pourtant la donne

 

 

Le père Didon, la religion de l'Olympisme

Le père Didon, la religion de l'Olympisme

Henri Didon, dit père Didon, fut l'une des consciences religieuses les plus originales du XIXe siècle. Aux côtés du baron Pierre de Coubertin, il ressuscita les Jeux Olympiques de l'ère moderne.

 

 

Entretien avec Djibril Guèye - L'identité du cinéma français

Entretien avec Djibril Guèye - L'identité du cinéma français

Interview de l'acteur Djibril Guèye. Son analyse du cinéma français d'hier et d'aujourd'hui.