Emmaüs, trash en coulisses

 

Nous sommes au mois de novembre 1949. Un jeune clerc énergique, l'abbé Pierre, est appelé en urgence auprès d'un forçat qui vient de rater son suicide. Alors que ce dernier s'attend à recevoir un baume de compassion doucereuse, c'est au contraire son aide à lui qui est rugueusement réclamée. L'abbé n'a pas le temps de branler les fougères; il a des pauvres, qui eux veulent vivre, à secourir. Aussi, deux bras supplémentaires ne seraient pas de trop, et si monsieur voulait bien se décider... Voici comment Georges le raté, le foireux, devint le premier compagnon d'Emmaüs.

 

 

Eléments contextuels

 

De nos jours, l'association caritative est mondialement réputée. De grandes dates ont jalonné sa croissance:

 

-1er février 1954, une terrible vague de froid paralyse le pays: l'abbé Pierre débarque tout hirsute dans les locaux de radio Luxembourg et lance un appel tonitruant à la population. Un torrent de solidarité générale s'ensuit soudain, et les miséreux qui hantent les rues glacées de Paris sont secourus. "L'insurrection de la bonté", se rappellera-t-on plus tard l'oeil humide.  

 

-Juillet 1971: naissance d'Emmaüs international à Montréal. Les dons affluent.

 

-Années 80-90: développement notable des branches africaines et asiatiques d'Emmaüs.

 

-22 janvier 2007: mort de l'abbé Pierre. L'aventure continue, mais de multiples critiques commencent à fissurer la façade de l'institution.

 

De nos jours, Emmaüs France regroupe près de 15 000 personnes. Plus de 4 000 salariés, quelques 4 000 compagnons, près de 7 000 bénévoles. Ces forces vives sont regroupées autour de 283 structures réparties sur le territoire. On distingue trois branches internes: la branche communautaire, la branche action sociale et logement, la branche économie solidaire et insertion.

L'axiome éthique d'Emmaüs est clair et lapidaire: "Servir premier le souffrant". Aussi, l'abbé Pierre a-t-il longuement décrit ce que devait être les choses:

"Devant toute humaine souffrance, selon que tu le peux emploie-toi non seulement à la soulager sans retard, mais encore à détruire ses causes".

 

 

Du trash en coulisses

 

Derrière la renommée de son fondateur et la noblesse de sa vocation, l'association humanitaire subit pourtant de nombreuses critiques, lesquelles s'accumulent dangereusement depuis quelques années: 

 

-Un langage qui prend souvent l'accent du militantisme politique: récemment, Emmaüs International affirmait dans un communiqué que la cause centrale du développement de la pauvreté résidait dans la "puissance incontrôlée des acteurs de la finance et des compagnies multinationales. Spéculations, évasion fiscale, accaparement, spoliation et gaspillage des ressources". Développement tout à fait pertinent, mais à la syntaxe très politiquement connotée.  

 

Dans son rapport d'activité 2012, Pierre Deltombe (président d'Emmaüs France) déclare que la honte et la peur conduisent de nombreuses personnes à ne pas oser réclamer la totalité de leur dû aux pouvoirs publics. De cette auto-privation résulterait une économie de 6 milliards d'euros pour l'Etat. Chiffre très intéressant. Deltombe va plus loin: la crise est le "résultat de l'immoralité du secteur bancaire", et le FMI lui-même aurait reconnu que la France applique une politique d'austérité excessive. Ici, la vocation humanitaire d'Emmaüs est quelque peu contaminée par un activisme crypto-politicard. La lutte contre la misère n'exempte pas de l'esprit de nuance.   

 

-La gestion financière d'Emmaüs est critiquée depuis un certain nombre d'années. En 2012, l'association a collecté 265 000 tonnes de marchandises, et la trésorerie s'élève à 451 millions d'euros. La gestion de cette manne, dans les diverses filiales, est souvent opaque. Dernièrement, le site Agoravox présentait une tribune mordante du journaliste Christophe Leclaire:

 

"Il nous reste des chiffres, des chiffres trafiqués, manipulés pour gagner plus, plus vite, et sur tous les tableaux. (...) Il nous reste une nébuleuse d'associations en millefeuille sous licence "Abbé Pierre", des associations autonomes plus ou moins sectaires dirigées par des baronets locaux à l'humanisme hautement discutable".

 

Le journaliste accuse par ailleurs Emmaüs de faire travailler des personnes "50 heures par semaine pour l'équivalent mensuel d'un RSA". Aussi dénonce-t-il l'ancien ministre Martin Hirsch, lequel aurait validé, le 12 décembre 2005, un "audit bâclé" de la section Pau-Lescar.

"Aujourd'hui, on ne combat plus la misère, on la commercialise, on la rentabilise, on crée une palette de métiers et de postes absurdes pour mieux la gérer" (Agoravox, Christophe Leclaire)

 

-L'opacité de la gestion atteint parfois des sommets. Ainsi concernant l'affaire Pierre Duponchel. Ce responsable local de section aurait utilisé une large part des dons collectés pour s'enrichir personnellement en les revendant à prix d'or au Moyen-Orient. Désormais investisseur à Dubaï, l'homme se défend comme il peut.

 

-En 2010, une centaine de salariés d'Emmaüs manifestent contre la direction pour des hausses de salaires. Certains employés regrettent que les impératifs chiffrés aient pris la place des pauvres dans les discours de la direction.

 

-Fin 2013, c'est au tour de la section Forbach d'Emmaüs de comparaître en correctionnelle devant la justice. Chef d'accusation: travail dissimulé. Toujours est-il que le droit français n'entend rien à la logique de l'Evangile: soit vous travaillez et vous êtes officiellement rétribué suivant toute la panoplie bureaucratique légale, soit vous ne travaillez pas et aucun arrangement sympathique n'est tolérable. Aucune demi-mesure acceptée.

 

-En Afrique et en Asie, les filiales d'Emmaüs sont accusées de multiples irrégularités financières. Le nom de l'abbé Pierre est bel et bien devenu un label qui, sous couleur d'Evangile, permettrait tous les lucres.

 

-Autre regrettable évolution: dorénavant, les centres Emmaüs qui proposent du mobilier à bas prix sont assiégés par les brocanteurs affairistes, les bobos et les collectionneurs anglais. Les sales bougres, eux, ne bénéficient plus de la même sollicitude. Des vidéos récentes montrent les locaux assaillis par des foules d'opportunistes fortunés, venus faire affaire.

Les bénévoles assistent alors au spectacle désolant de masses bovines frénétiques qui se répandent en courant dans les rayons, comme au premier jour des soldes chez Miss coquines. L'esprit de l'hiver 54 est bien loin.

 

-Enfin et pour finir, dans un registre hors déchelle et autrement plus tragique que tout ce qui vient de précéder. En décembre 2012, la section Lescar-Pau d'Emmaüs (encore elle) exhibe ses bénévoles nus sur un calendrier pour l'année 2013. Obscénité symbolique flagrante, dans la mesure où ces héritiers de l'abbé Pierre ont trouvé opportun d'exposer les corps nus de pauvres aux yeux de tous - non pas par sensationnalisme émotionnel horrible et excusable - mais pour l'humour, ma couille! Oui l'humour! Ahah! Tel un coup de poignard implicite porté à la mémoire spirituelle du fondateur, ces messieurs-dames ont choisi de faire figurer cette innocente petite saillie d'Einstein:

 

"La seule chose absolue dans un monde comme le nôtre, c'est l'humour".

 

Dieu, Lui aussi, a dû être bradé vers le Qatar.

 

 

Pierre-André Bizien

 

 

(Nous vous invitons à poster vos commentaires ci-dessous)

 


 

à lire aussi

La prostitution, outil d'émancipation ? Le cas Marthe Richard

La prostitution, outil d'émancipation ? Le cas Marthe Richard

Couturière, prostituée, espionne, aviatrice, grande bourgeoise, femme politique, féministe ambigüe ... Est-il possible d ' agréger autant de vies en une seule existence ?

Penser l'attentat contre Charlie Hebdo

Penser l'attentat contre Charlie Hebdo

Retour sur l'attentat de Charlie Hebdo, ses prolongements terroristes, les réactions médiatiques, internationales et collectives qui ont suivi.

L'islam progressiste et tolérant - vers un traitement médiatique amélioré?

L'islam progressiste et tolérant - vers un traitement médiatique amélioré?

Le traitement des musulmans progressistes et de l'islam tolérant dans les médias pose question. Les médias français sont-ils vraiment islamophobes? Quelle visibilité pour la tolérance religieuse?

Le préjugé, cet inconnu trop connu

Le préjugé, cet inconnu trop connu

Petite réflexion théorique sur le préjugé social, qui gangrène nos sociétés. Kant et Bourdieu en question

Les auteurs

 

Index des citations religieuses

 

Caricatures

 

Vous aimerez aussi

Human flag

Human flag

L'homme-drapeau

 

 

Net dating assistant: le fond de la cuvette morale

Net dating assistant: le fond de la cuvette morale

Depuis quelques temps sur le net, des entreprises proposent d'effectuer à votre place vos démarches de prospection sentimentale.

 

 

La crête

La crête

La crête

 

 

Corruption économique en Afrique - chiffres et solutions (Cameroun, Mali, Sénégal...)

Corruption économique en Afrique - chiffres et solutions (Cameroun, Mali, Sénégal...)

Situation de la corruption économique en Afrique. Chiffres, témoignages, bonne gouvernance (Cameroun, Mali, Sénégal...)