Anecdotes littéraires 3 - Claudel, Musset, Maupassant...

 

-En 1923, lorsqu’il était jeune, Malraux lui-même a préfacé Maurras dans une édition populaire.


-Maupassant, dans ses écrits, retranscrit souvent le langage de la ruralité normande du XIXe siècle : « Je crûmes », « J’y sieus né », « Chez mé » (chez moi)…


-Paul Valéry nous prévient : « Il n’y a pas d’effort inutile. Sisyphe se faisait les muscles ».


-Emmanuel Berl rapporte que Proust avait le visage d’un dieu sumérien.


-Dans son journal, Claudel nous prévient qu’il y a différence entre possession et propriété. De cette remarque pourrait procéder une analyse plus fine des réalités économiques.


-Dans son roman Sylvia, Emmanuel Berl évoque son rapport à Proust qui, selon lui, considérait que seule l’homosexualité fait sentir le vrai dans sa pureté, dans sa douloureuse évidence. Si les autres hommes peuvent accéder au vrai, ils s’en détachent vite inconsciemment ; en effet, eux ne se rendent pas compte qu’ils sont seuls, comme tout le monde. Or, les homosexuels ont cette lucidité de fond qui les éclaire.


-Les "Ana" : recueils de bons mots ou d’anecdotes attribués à une personnalité donnée.


-Zola, lui-même, a écrit au Figaro.


-Paradoxalement, Zola était un moraliste. De nombreux aspects de son œuvre le prouvent, comme cette sentence issue d’une lettre qu’il écrit à Ulbach, le 6 novembre 1871 : « J’ai voulu, dans cette nouvelle « Phèdre » [la Curée] montrer à quel effroyable écroulement on en arrive, lorsque les mœurs sont pourries et que les liens de la famille n’existent plus ».


-Musset, dans une présentation de La confession d’un enfant du siècle : « Ainsi les jeunes gens trouvaient un emploi de la force inactive dans l’affectation du désespoir ».

 

Retour à Mont des lettres

 


 

à lire aussi

Nietzsche, père spirituel du nazisme?

Nietzsche, père spirituel du nazisme?

La question de la responsabilité morale de Nietzsche face à l'idéologie nazie et au génocide juif mérite une réponse tranchée

Roman  - Les nouveaux prêtres (de Michel de Saint Pierre)

Roman - Les nouveaux prêtres (de Michel de Saint Pierre)

Paru en 1964, ce roman à thèse explore avec tristesse le désert spirituel des banlieues des années 60.

Théories de Louis Jouvet sur le cinéma, le théâtre et l'acteur

Théories de Louis Jouvet sur le cinéma, le théâtre et l'acteur

Louis Jouvet révèle quelques secrets du métier d'acteur. Le cinéma et le théâtre philosophiquement analysés.

Apprendre la lecture rapide, techniques et perdition

Apprendre la lecture rapide, techniques et perdition

La lecture rapide est une arme à double tranchant. Les techniques ne sont pas toutes valables.

Les auteurs

 

Index des citations religieuses

 

Caricatures

 

Vous aimerez aussi

Le mouton et le bouc... ou satire d'un moutonisme exacerbé

 

 

Penser les violences scolaires

Penser les violences scolaires

La thématique des violences scolaires demeure un point de litige fondamental au coeur débat public français. Quelques chiffres et notions clés pour y voir plus clair

 

 

L'amour dans l'islam et le Coran, selon la psyché chrétienne

L'amour dans l'islam et le Coran, selon la psyché chrétienne

Dans l'islam et le Coran, l'amour est présenté autrement que dans les Evangiles chrétiens.

 

 

Delphine Horvilleur, un rabbin singulier

Delphine Horvilleur, un rabbin singulier

Delphine Horvilleur, 39 ans, est l'une des deux seules femmes rabbins de France. Ses positions religieuses libérales et son charisme singulier nourrissent sa popularité au sein de la communauté juive, et au-delà.