Introduction à la sociologie de Michel Crozier - les blocages de la bureaucratie française

 

En politique, ce qui est déterminant pour avancer, c’est moins l’idée que la mise en œuvre. L’essence de la pensée du sociologue Michel Crozier (1922-2013) passe par cette conviction audacieuse. En tant que spécialiste des organisations et du phénomène bureaucratique, ce chercheur iconoclaste s’est consacré à rendre intelligibles les blocages multiples et enchevêtrés qui obstruent le monde du travail français.


Solutionner les grippages structurels, quasi-patrimoniaux, qui affectent la santé de notre système semble un défi insurmontable pour l’observateur ordinaire. La complexité byzantine de la bureaucratie à la française laisse en effet peu de marges aux idées neuves. Le défi de la réforme et de l’amélioration du quotidien professionnel se profile naturellement derrière cet état de fait. Les travaux sociologiques de Michel Crozier nous invitent à penser à nouveaux frais l’ensemble des problèmes impliqués.


« Le sociologue est celui qui va analyser pour permettre de comprendre pourquoi les gens se comportent comme ils se comportent » (Entretien, R&O-Multimédia, 2002)


Dans cette perspective, Michel Crozier a réalisé de nombreuses enquêtes de terrain. Son parcours académique l’a par ailleurs amené à fréquenter certains des plus hauts décisionnaires engagés dans le monde de l’entreprise. Il pointe notamment que les blocages constatables dans les bureaux proviennent en partie du rapport des employés à la règle. L’interaction entre les divers corps hiérarchiques manque d’intelligence. Michel Crozier nous prévient des mécanismes trompeurs de la pensée et de la prise de décision personnelle : 


«On ne pense pas tout seul. On pense avec, pour et contre autrui» (Gérer et comprendre, juin 2005)


Sa conception de l’entreprise, très éloignée de la caricature courante qui s’exprime dans les colonnes médiatiques, ménage à la question du pouvoir une importance primordiale. Le chercheur Stéphane Dion nous précise à ce sujet le regard optimiste que portait Michel Crozier :


«Le pouvoir naît de la liberté, et la liberté en société n'est possible que grâce aux relations de pouvoir. Voilà une pensée libérale sur laquelle je me suis appuyé depuis que Michel Crozier me l'a enseignée» (Témoignages, Michel-Crozier.org)


A ce niveau d’analyse, la psychologie collective française aime distribuer des étiquettes politiques ; c’est le grand danger qui risque de tout fausser. En effet, Michel Crozier nous avertit qu’à partir du moment où un chercheur se voit coller une étiquette d’homme de droite, il ne peut plus rien faire. Son travail et les résultats de ses enquêtes sont comme paralysés, stérilisés. Regrettant amèrement cette situation, il va jusqu’à dénoncer à découvert l’influence intellectuelle de Pierre Bourdieu sur les consciences :


«Le grand public s’intéressant aux sciences sociales a été patiemment colonisé par Pierre Bourdieu et tous ceux qui ont travaillé avec lui dans une perspective contestataire» (Gérer et comprendre, juin 2005)


Le constat frontal de Michel Crozier recoupe certaines impressions de beaucoup d’étudiants étrangers : l’université française est idéologiquement très marquée contre tout ce qui se rapproche du mot "droite", parfois jusqu’à l’excès. 

 

Pierre-André Bizien

 

 

Pour aller plus loin

 

Organization and Collective Action. Our Contribution to Organizational Analysis", Michel Crozier et Erhard Friedberg, in Research in the Sociology of Organizations. Vol. XIII 

 

"L'aventure de Sociologie du Travail, une vue rétrospective à 30 ans de distance", Michel Crozier, Actes du Colloque de Sociologie du Travail, Juin 1991

 

Michel-Crozier.org

 

 


 

à lire aussi

Entretien avec Djibril Guèye - L'identité du cinéma français

Entretien avec Djibril Guèye - L'identité du cinéma français

Interview de l'acteur Djibril Guèye. Son analyse du cinéma français d'hier et d'aujourd'hui.

Georges Pilotell, un caricaturiste sous la Commune - dessins, oeuvres, caricatures, XIXe siècle

Georges Pilotell, un caricaturiste sous la Commune - dessins, oeuvres, caricatures, XIXe siècle

Pilotell est un caricaturiste du XIXe siècle, anticlérical, laïcard, républicain. Il eut un rôle actif sous la Commune

Anecdotes littéraires 2 - André Gide, Zola, Proust...

Anecdotes littéraires 2 - André Gide, Zola, Proust...

Quelques anecdotes littéraires. Gide, Zola, Proust, Aymé, romans...

Entretien Charlotte Payen - introduction à l'art lumineux

Entretien Charlotte Payen - introduction à l'art lumineux

Artiste-dessinatrice parisienne, Charlotte Payen nous ouvre à sa conception dynamique du travail créatif

Les auteurs

 

Index des citations religieuses

 

Caricatures

 

Vous aimerez aussi

Regarder la mort en face (Père Bernard Vignot)

Regarder la mort en face (Père Bernard Vignot)

Le Pape a-t-il raison d'évoquer son avenir sans tabou? LA question semble diviser

 

 

'' I'm muslim, don't panik ''  : qui préjuge de l'Autre ?

'' I'm muslim, don't panik '' : qui préjuge de l'Autre ?

« I’m Muslim, don’t panik ». La semonce claque, impérieuse et péremptoire. Elle est reprise des paroles du morceau « Don't panik », écrit et interprété par le rappeur français Médine.

 

 

Les dessous de la conquête spatiale chinoise

Les dessous de la conquête spatiale chinoise

Quels objectifs stratégiques réels se cachent derrière l'effort de conquête spatiale chinois?

 

 

La colonisation, droite ou gauche ?

La colonisation, droite ou gauche ?

De quelles sources politiques provient la colonisation? La réponse est quelque peu grinçante