Karl Barth. Quelques aspects de sa pensée

 

Karl Barth (1886-1968) est une sorte de monstre sacré. Suisse, protestant calviniste, Barth a soulevé d'innombrables questionnements théologiques au sein de son oeuvre. L'ensemble du protestantisme contemporain a subi son empreinte, à divers degrés. Ses écrits sont relativement difficiles à aborder pour l'amateur spirituel du samedi soir. Aussi, son travail gagnerait à être abordé par petites tranches, sans qu'il soit question de couvrir son entière étendue.

 

Ici donc, les amis, bornons-nous aux miettes apéritives en amorçant un petit déblayage de terrain :

 

-Karl Barth est le fondateur de la "théologie de la crise". Il refuse d'appliquer au christianisme le concept de religion (ce qui permet d'abstraire le christianisme d'un jugement englobant les religions). Selon lui, seul le christianisme est la révélation, et les autres religions incarnent des tentatives inabouties d'appréhension de Dieu. Il s'agit donc de les rejeter. En définitive, il y a d'un côté "la Révélation", et de l'autre "les religions".

 

-Karl Barth a déclaré que les meilleures évaluations de son oeuvre se trouvent chez les catholiques. Il s'est d'ailleurs targué d'avoir été le théologien protestant le plus écouté des catholiques depuis tous les temps (L'Eglise en péril).

 

-Il a écrit que le mot "laïc" devrait être rayé du vocabulaire chrétien. Les laïcs n'existent pas. Tout chrétien est par essence un théologien, un homme du culte.

 

-Chez Barth le péché est par essence un mensonge, en ce sens qu'il s'agit d'un refus de la Vérité.

 

-Il était violemment opposé à la peine de mort, car cette dernière empêche toute possibilité de rédemption personnelle. Ainsi, la société a-t-elle le droit de prononcer un "jugement dernier" sur n'importe quel homme?

 

-Pour lui, Dieu est "le Tout-Autre", il est fondamentalement éloigné de l'homme. Jésus-christ est la seule réponse possible au problème théorique des relations humain/Divin. En sa nature, il dissout les oppositions entre les deux pôles.

 

-L'homme ne peut pas déduire Dieu spéculativement, comme le font les catholiques. L'homme ne peut qu'écouter la parole de Dieu.

 

-La théologie libérale contemporaine a mis selon lui l'homme et sa subjectivité à la place de Dieu, au centre de la théologie. C'est Dieu qui doit occuper cette place.

 

-Le travail de Karl Barth a essuyé de grosses critiques. Hans Küng a écrit que sa pensée "méprise la liberté au nom d'un esprit missionnaire exclusif". Elle dénote un "particularisme borné, suffisant, exclusif, qui condamne en bloc les autres religions".

Louis Bouyer considère de son côté que Barth détruit beaucoup plus de choses qu'il n'en édifie. "Barth, dès qu'il raisonne, est un des sophistes les plus spécieux de l'histoire de la pensée chrétienne" (La doctrine de la parole de Dieu). Ou encore: "La théologie de Barth est le plus saisissant des appels jetés dans la nuit vers la lumière. Mais on dirait toujours qu'elle meure au seuil du jour" (Connaissance et mystère).

 

Quelques citations signifiantes:

 

"Le contenu de la Bible, ce ne sont pas les idées justes des hommes sur Dieu, mais les idées justes de Dieu sur les hommes" (Oeuvres, 1924)

 

"Il ne saurait y avoir ni ecclésiastiques ni laïcs" (L'Eglise)

 

"L'homosexualité est une maladie physique, psychique et sociale; elle marque l'apparition de la perversion, de la décadence et de la décomposition" (Dogmatique, III, 4)

 

 

Pierre-André Bizien

 

 

Nous proposer un article: milkipress@gmail.com

 


 

à lire aussi

Nicolas A., converti au judaïsme  - témoignage

Nicolas A., converti au judaïsme - témoignage

Série témoignages religieux (chrétiens, juifs, musulmans). Ici, c'est Nicolas qui évoque sa conversion au judaïsme, et ses opinions spirituelles

Les catholiques faussaires

Les catholiques faussaires

Malgré la résurgence du catholicisme identitaire, l'intellectualisme complexé demeure prégnant dans l'Eglise

Une conférence islamo-chrétienne pétillante (Tareq Oubrou / Abbé de Tanoüarn)

Une conférence islamo-chrétienne pétillante (Tareq Oubrou / Abbé de Tanoüarn)

Le 9 décembre 2013, au fond d'un café du sud parisien, se tenait une conférence pour le moins passionnante.

Le risque d'aliénation identitaire au sein des religions - islam et christianisme

Le risque d'aliénation identitaire au sein des religions - islam et christianisme

Comment lutter contre le fanatisme et le protectionnisme identitaire au sein des religions?

Les auteurs

 

Index des citations religieuses

 

Caricatures

 

Vous aimerez aussi

Les guerres révolutionnaires

Les guerres révolutionnaires

Chronologie analytique des guerres révolutionnaires (Valmy, massacres de Vendée, expéditions bonapartistes...)

 

 

Les Alaouites et la France: une vieille histoire à exhumer

Les Alaouites et la France: une vieille histoire à exhumer

Le sociologue Tarik Yildiz revient sur les relations historiques de la France avec les Alaouites de Syrie

 

 

Le radical-chic

Le radical-chic

Le radical-chic: qui est cet intriguant personnage, qui dirige la France depuis 30 ans?

 

 

L'Holodomor, la grande famine ukrainienne - crime soviétique

L'Holodomor, la grande famine ukrainienne - crime soviétique

Aujourd'hui largement oubliée, la tragédie de l'Holodomor fut l'une des oeuvres les plus noires du système soviétique