Antoine Moussali face à l'islam - une théologie très sévère

 


Fils d’un père irakien et d’une mère libanaise, Antoine Moussali (1921-2003) était un prêtre-enseignant, souvent présenté comme un passeur spirituel entre l’Orient et l’Occident. Cette étiquette prête à débat, et d'aucuns considèrent que le terme "polémiste" serait plus adéquat: la substance de l'œuvre d'Antoine Moussali est emprunte d’une vive hostilité envers l’islam, qu’il décline sous forme érudite mais cinglante.

 


"Le mot "prochain" n’existe pas dans le coran" (Antoine Moussali, discours à l’escritoire, 13/03/2002)

 


Afin d’offrir au lecteur quelque matière à jugement, relevons quatre critiques manifestes qu’adresse Antoine Moussali à la face de l’islam et des musulmans :

 


-L’islam médiéval ne devrait sa science logique qu’à l’enseignement du chrétien Abu Qurra et à ses coreligionnaires syriaques ; dès lors, l’idée courante selon laquelle l’islam médiéval aurait communiqué la science à la chrétienté est faussée… puisque cette science procéderait de la traduction du savoir grec en arabe par les moines chrétiens orientaux. Aux deux bouts de la chaîne se trouveraient donc chrétienté orientale et chrétienté occidentale.

 

-L’accusation de trithéisme portée contre les chrétiens par les musulmans résulte d’une erreur fondamentale, puisque dans le Coran, la trinité chrétienne n’est pas relevée correctement : le Saint-Esprit y est malencontreusement remplacé par la mère de Dieu.

 

-Si l’islam rejette l’incarnation de Dieu c’est parce qu’il ne parvient pas à s’élever au-dessus d’une conception matérialiste et biologique de la paternité ; croyant débusquer l’idolâtrie à peu de frais chez les chrétiens, c’est en réalité lui qui se serait aveuglé en associant Dieu à la matérialité physique.

 

-Les terroristes de l’islam, loin d’être de faux musulmans, seraient au contraire plus musulmans que les autres… puisque leur violence procéderait clairement d’injonctions coraniques que les musulmans pacifistes choisissent de passer sous silence.

 



Quelques citations d’Antoine Moussali envers l’islam 

 

 

« L’islam a une histoire, le judéo-christianisme est une histoire » (Judaïsme, christianisme et islam, 2000)

 


« Croire en un Dieu d’abord et essentiellement Tout-Puissant amènerait les hommes à avoir entre eux des rapports de soumission» (Antoine Moussali, La croix et le croissant, 1998)

 


« Le dialogue, lorsque dialogue il y a, se fait dans la vérité et le respect mutuel. On ne pourra plus accepter d’entendre le musulman nous dire : "Nous sommes venus après vous, donc c’est nous qui avons la vérité" » (Judaïsme, christianisme et islam, 2000)

 


« Si donc en islam, la perspective universaliste est présente, celle-ci va dans le sens, non d’une ouverture vers l’acceptation de la différence, de l’unité dans la différence, mais d’une unité qui se conjugue avec uniformité » (Judaïsme, christianisme et islam, 2000)

 

Pierre-André Bizien

 


 

à lire aussi

Tariq Ramadan, les paroles subversives

Tariq Ramadan, les paroles subversives

Tariq Ramadan, théologien-prédicateur électrique. Au-delà des méandres de son discours, quelques traits émergent, coupants, subversifs. Méditons-les, quoi que l'on pense de la personnalité de leur auteur.

Anecdotes religieuses (1)

Anecdotes religieuses (1)

Première série de petites anecdotes religieuses. Christianisme, islam, personnages religieux...

Introduction à la pensée de Muhammad Asad, penseur de l'islam

Introduction à la pensée de Muhammad Asad, penseur de l'islam

Fils d'une grande famille juive autrichienne, Leopold Weiss (1900-1992) se convertit à l'islam à 26 ans. Au travers de ses publications Muhammad Asad élabore une vision réformée de l'islam en encourageant l'auto-critique confessionnelle.

Nicolas A., converti au judaïsme  - témoignage

Nicolas A., converti au judaïsme - témoignage

Série témoignages religieux (chrétiens, juifs, musulmans). Ici, c'est Nicolas qui évoque sa conversion au judaïsme, et ses opinions spirituelles

Les auteurs

 

Index des citations religieuses

 

Caricatures

 

Vous aimerez aussi

Avortement, la position de l'Eglise peut-elle changer ?

Avortement, la position de l'Eglise peut-elle changer ?

Comment sortir par le haut d'un débat éthique sans fin? L'avortement, l'Eglise et la société civile: une équation à résoudre avant le XXIIe siècle

 

 

Un dimanche soir à Pompidou

Un dimanche soir à Pompidou

Focus sur le climat hallucinogène de la bibliothèque du Centre Pompidou.

 

 

Le risque d'aliénation identitaire au sein des religions - islam et christianisme

Le risque d'aliénation identitaire au sein des religions - islam et christianisme

Comment lutter contre le fanatisme et le protectionnisme identitaire au sein des religions?

 

 

L'Occident tribal

L'Occident tribal

L'Occident n'est pas sorti de l'univers magique. Il s'agit d'une civilisation méta-tribale à démystifier