Les intégristes catholiques sont-ils fréquentables

 

Au cours de l’année 2009, suite à l’annonce du projet de réintégration du parti catholique intégriste à l’Eglise officielle, nombreux furent les fidèles qui s’indignèrent avec lucidité. En France, notamment, des vagues de clameurs déchaînées s’abattirent contre la roche vaticane. On fustigea – parfois de manière maladroite il est vrai – l’inconséquence d’une telle décision, sa dangerosité manifeste, son indécence.

C’est un paradoxe intéressant, mais qui ne doit pas nous faire peur : pour une fois, les partisans de l’excommunication et de son maintien n’étaient pas à Rome, mais au milieu du monde et des simples croyants. De même, pour une fois, les crispations étaient salubres. Surprenante leçon d’éthique philosophique, qui nous invite à prendre garde aux associations d’idées trop rapides. Excommunier n’est pas toujours obscurantiste, et l’ouverture de l’Eglise ne saurait être inconditionnelle. Le cas des suppôts du Lefebvrisme l’atteste éloquemment : en choisissant de permettre leur retour progressif au sein du foyer commun, l’ex pape Benoît XVI a-t-il été convenablement renseigné par ses collaborateurs ? Qu’il soit permis d’en douter.

Un parterre de laquais incompétents aura, une fois de plus, compromis la voix du Souverain Pontife en rivalisant d’empressement maladif, d’aveuglement compulsif. Bien loin de n’être qu’un couac malheureux, la sordide séquence Williamson (négationnisme du prélat) cache d’autres sentines bien peu ragoutantes. Leurs eaux boueuses remonteront quelque jour, même si pour l’heure les négociations ont été interrompues. Interrogeons-nous pour l’avenir catholique:


-Est-il pontificalement admissible d’envisager réintégrer des clercs qui comparent noir sur blanc l’islam au sida (abbé L, Le Chardonnet, n°213, déc. 2005) ? 


-Est-il pontificalement admissible d’envisager réintégrer des clercs qui parlent de « bouillie vaticanesque » et qui affirment lestement que les prêtres d’aujourd’hui « ont honte de leur autorité et s’habillent comme des clochards pour se rappeler qu’ils sont des serviteurs » (abbé C, Le Chardonnet, n°204, jan. 2005) ?


-Est-il pontificalement tolérable d’envisager réintégrer des clercs qui considèrent qu’« il n’existe pas de liberté à professer une autre religion que la catholique puisque la profession d’une fausse doctrine implique nécessairement la corruption du libre-arbitre en amenant l’homme à agir contre sa raison » (Le Chardonnet, 2012, de la part d’un prélat humainement accessible)


-Un prêtre reconnu authentiquement catholique peut-il affirmer que « l’œcuménisme est l’équivalent d’un pacte avec les ennemis jurés de l’Église » (Ibid) ?


-Enfin, Benoît XVI peut-il en conscience réintégrer une cléricature dont l’un des membres le déclare coupable d’apostasie pour être entré dans une mosquée, y avoir prié et s’être permis d’employer l’expression  « chers frères musulmans » le 30 novembre 2006, (abbé T)?

La litanie pourrait se prolonger sans fin, concurrencer l’échelle de Jacob, fleurir comme l’arbre de Jessé… et de fait, nous n’en avons pas terminé. Des hommes d’Eglise pour qui les opposants au mariage gay, eux-mêmes, sont suspects de laxisme moderniste peuvent-ils sérieusement recevoir la garde de paroissiens ?  Ecoutons-les plutôt fustiger ces manifestants coupables de ne pas suffisamment haïr les homosexuels en osant, pour certains, se vêtir en rose :

« Comment est-il possible que le péché contre nature, l’un des quatre qui crie vengeance contre la face de Dieu, puisse être fêté et célébré dans un défilé organisé par des catholiques ? Comment un chrétien ou tout homme à qui il reste un peu de morale naturelle ou de bon sens pourrait-il supporter de voir le vice applaudi ? Il n’en a pas fallu autant pour que le feu du ciel tombe sur Sodome et Gomorrhe» (Abbé C, La Porte Latine).


Comment peut-il être concevable de reconnaître Mgr Fellay comme interlocuteur sérieux en vue de la réintégration de la Fraternité Saint Pie X, alors même que ce prélat déclare ne pas condamner le mot suivant de Mgr Williamson : Vatican II, « un gâteau empoisonné à jeter à la poubelle » (Mgr Fellay, Interview Apcom, 31 juiffet 2009). 
Rappelons-nous enfin les éloquentes déclarations de Mgr Lefebvre dans son fameux J’accuse le Concile :


« Notre devoir est clair : prêcher le règne de Notre Seigneur Jésus-Christ contre celui de la déesse raison » ;

« Selon l’erreur, l’homme n’est pas, ne peut pas être digne de respect » ; « Pour autant qu’elle adhère à l’erreur, la personne humaine déchoit de sa dignité »


Ces mots –  qui excèdent la fermeté évangélique pour se disloquer dans les vapeurs de la pire scolastique – nous obligent. Ils nous obligent à protester contre un projet de réunification qui écraserait l’honneur chrétien. Loin d’espérer le maintien éternel du schisme Lefebvrisme, nous estimons cependant sa liquidation follement prématurée, du moins tant que ses membres n’auront clairement renié leur trahison. Alors, un jour, peut-être, viendra le temps de l’Apocatastase. Pierre, ne canonise pas Judas !

 

Pierre-André Bizien
 

 


 

à lire aussi

L'argument ontologique d'Anselme de Cantorbéry - une preuve de l'existence de Dieu?

L'argument ontologique d'Anselme de Cantorbéry - une preuve de l'existence de Dieu?

Parmi les preuves de l'existence de Dieu, quelle validité philosophique accorder à l'argument ontologique d'Anselme de Cantorbéry?

Les Pères de l'Eglise, erreurs et limites

Les Pères de l'Eglise, erreurs et limites

Les Pères de l'Eglise étaient-ils de parfaits chrétiens? Loin de là. Leurs théologies comportent de nombreux points faibles (antisémitisme, misogynie, etc).

Introduction à l'encyclopédie de l'idiotie religieuse

Introduction à l'encyclopédie de l'idiotie religieuse

Oeuvre collaborative, numérique et para-universitaire diffusant des bases de données sur l'obscurantisme religieux au fil des siècles.

Anecdotes religieuses (3)

Anecdotes religieuses (3)

Sélection de diverses anecdotes religieuses: islam, christianisme...

Les auteurs

 

Index des citations religieuses

 

Caricatures

 

Vous aimerez aussi

Georges Pilotell, un caricaturiste sous la Commune - dessins, oeuvres, caricatures, XIXe siècle

Georges Pilotell, un caricaturiste sous la Commune - dessins, oeuvres, caricatures, XIXe siècle

Pilotell est un caricaturiste du XIXe siècle, anticlérical, laïcard, républicain. Il eut un rôle actif sous la Commune

 

 

Anecdotes religieuses (2)

Anecdotes religieuses (2)

Deuxième série d'anecdotes religieuses: christianisme, islam, personnalités spirituelles...

 

 

Ce que l'anglicanisme peut nous apprendre - théologie

Ce que l'anglicanisme peut nous apprendre - théologie

Le père Bernard Vignot aborde la question des apports théologiques de l'anglicanisme

 

 

Amine, 16 ans, tué à coups de marteau: ne dramatisons pas?

Amine, 16 ans, tué à coups de marteau: ne dramatisons pas?

Amine, 16 ans, est mort samedi 18 janvier à midi. L'adolescent n'a finalement pas survécu au coup de marteau reçu la veille en pleine tête, lors d'une bagarre aux abords de Paris.