Overglose

 

Le 3 mars 1960, Sartre déclarait tout fier à l’Express :


« Je ne suis pas sûr que la notion de justice soit indispensable à la société. Je suppose qu’elle vient elle-même d’une vieille couche théologique »


Si la philosophie est bien l’art de remettre en cause les évidences, abstenons-nous de jeter la pierre à Jean-Paul…  Hyper-philosophisme ? Accès de nudisme intellectuel ? On s’interroge, goutte à la tempe : et si nos vaches sacrées d’hier n’étaient plus si bonnes à traire ? Aron, le faux-con de droite, nous avait prévenus.


Le bigotisme politique… que d’âmes envoûtées, de psautiers récités… On vénère religieusement les types les plus compromis, les plus ravagés par la bêtise. On se laisse malaxer le cerveau par l’aire du temps, on communie dans la haine de ceux qui divergent. Bien que nécessaire, la politique est une gigantesque foire au narcissisme. Il faut se positionner, prendre la pose, faire statue pour la postérité.


Et si l’idolâtrie était un concept à désincarcérer de la Bible ? Idolâtrie des grandes figures, des grandes postures qui en imposent… Idolâtrie du charabia éthico-politique. Des grandes envolées verbales qui appellent à la détestation des indécis, de ceux qui hésitent à communier spontanément aux grands discours de l’évidence… oui, vous savez, les « phobes » à toutes les sauces. Règne des petits mots assassins, des tournures homicides. Empire de l’overglose…


Cheguevarisme de salon, fausses attitudes de grands résistants, torses bombés d’esprits plombés. Droite, gauche… Deux mots qui n’ont pas 300 ans, et que l’on se figure éternels. Veaux d’or sémantiques, qu’on invoque en bêlant, que l’on entoure de saints subalternes. Saint Sartre, Saint Chavez… Saint Sarko, Saint Rioufol… Donnez-nous notre sang de ce jour.
Migraine métaphysique… Ni de gauche, ni de droite… et pourquoi pas ! Au fond, l’attitude politique, n’est-ce pas le fait de biaiser pour berner les pisteurs ?


Ni de droite ni de gauche ? -  beuglera-t-on bien sagement - c’est forcément le signe de l’extrême droite, du fascisme métallique, de la haine embusquée ! …


Fable hystérique, que l’on nous fait avaler tous petits pour nous faire peur. Gargamel est partout, et les schtroumpfs sont en danger. Sauve qui peut, il va nous manger tout crus. Soyons sérieux. 


Oui, la politique est nécessaire, mais ses clivages n’ont rien d’inné. Les démarcations n’ont rien de bétonné, sinon dans les consciences des esprits clos. Gauche antiraciste ? Droite réaliste ? Mythologies contemporaines, contes pour enfants  hystériques. Bonne nuit les petits, comme disait l’autre. Big dédicace Raymond ! 


Pierre-André Bizien
 

 


 

à lire aussi

Homéostasie universelle - L'humanité en cours de dégénérescence?

Homéostasie universelle - L'humanité en cours de dégénérescence?

L'influence des pesticides et des produits chimiques sur les cerveaux de foetus entraverait le développement cognitif de l'humanité future.

Meilleurs restaurants de Paris - Chez René, sa mousse au chocolat, ses desserts

Meilleurs restaurants de Paris - Chez René, sa mousse au chocolat, ses desserts

Le restaurant Chez René est l'un des meilleurs restaurants de Paris, grâce à sa mousse au chocolat notamment

Stéphane Hessel, ne méprisons pas l'icône

Stéphane Hessel, ne méprisons pas l'icône

Stéphane Hessel au Panthéon ? L'idée dérange, certes. Mais à l'heure de l'humanisme 4G, des haines en streaming et du crottin polémique, nos élites ne frisent pas l'azur.

Le pédosophe, nouvelle figure omnipotente du milieu médiatique

Le pédosophe, nouvelle figure omnipotente du milieu médiatique

Portrait du pédosophe, cet intellectuel déficient qui traite les grands problèmes par des raisonnements enfantins

Les auteurs

 

Index des citations religieuses

 

Caricatures

 

Vous aimerez aussi

Roman  - Les nouveaux prêtres (de Michel de Saint Pierre)

Roman - Les nouveaux prêtres (de Michel de Saint Pierre)

Paru en 1964, ce roman à thèse explore avec tristesse le désert spirituel des banlieues des années 60.

 

 

De l'importance de l'orthographe

De l'importance de l'orthographe

Bien apprendre pour bien dormir

 

 

La guerre de Sécession (1861-1865) - faits, chiffres et victimes

La guerre de Sécession (1861-1865) - faits, chiffres et victimes

La guerre de Sécession constitue un moment charnière de l'histoire des Etats-Unis. Analyse de Jérémie Dardy

 

 

Entretien Gildas Labey - islam, gauche et christianisme: vers une nouvelle laïcité?

Entretien Gildas Labey - islam, gauche et christianisme: vers une nouvelle laïcité?

Le philosophe Gildas Labey confronte le tandem religions - laïcité à la dialectique du progressisme