Le cancer de l'anus chez les homosexuels - chiffres, sodomie et clichés

Cancer rare, notamment lié à la pratique de la sodomie, ce qui rend le sujet complexe à évoquer par peur de stigmatiser les rapports sexuels ayant cours dans la communauté gay. Pour autant, les chiffres sont suffisamment graves pour que l’on prenne congé des arguments de bienséance morale et de politiquement correct.


Premier élément : le journal gay Têtu Mag reconnaît lui-même que le cancer de l’anus est vingt fois plus fréquent chez les homosexuels que chez les hétérosexuels (Têtu Mag, 11 mai 2017). Une disproportion d’autant plus vertigineuse que la population gay est largement moins nombreuse que la population hétérosexuelle.


Deuxième élément : la Canadian Aids society met en garde : « Le risque de contracter le VIH en recevant une pénétration dans l’anus est jusqu’à dix-huit fois plus élevé qu’en recevant une pénétration vaginale » (Source : Gaëtan Poisson, L’homosexualité au risque de la foi, Téqui, 2020, p.78)


De son côté, le Dr Vincent de Parades précise que les jeunes homosexuels infectés par le VIH « ont 50 à 100 fois plus de risque que la population générale de développer un cancer de l'anus » (Source : Le Journal des femmes, 19 septembre 2019)


Ces réalités n’empêchent pas d’être vigilants quant aux clichés liés à la sexualité des personnes homosexuelles. A ce sujet, le livre de Gaëtan Poisson, « L’homosexualité au risque de la foi », pose des constats courageux ; il s’agit d’une mine d’anecdotes passionnantes, de réflexions pragmatiques, sourcées, chiffrées.


Troisième élément : des proctologues avertissaient dans une Tribune du Monde, le 16 mai 2018 : « En moins de trente ans, l’incidence du cancer anal a été multipliée par au moins trois dans la plupart des pays occidentaux. (…) Alors qu’il était rare et ne concernait que les femmes âgées, son incidence augmente fortement, et il intéresse maintenant les hommes jeunes » (Cité dans Gaëtan Poisson, L’homosexualité au risque de la foi, Téqui, 2020, p.78)


La sodomie n’est pas une pratique exclusivement homosexuelle, nombre de couples hétérosexuels s’y adonnant plus ou moins volontiers. Ce que l’ouvrage de Gaëtan Poisson met en lumière, sans moralisme déplacé, ce sont les risques très concrets liés à cette pratique qui peut endommager plus ou moins gravement le corps d’autrui. L’auteur ne cache pas sa foi et plaide même franchement en sa faveur, tout en étant capable de dénoncer certains modes de pensée latents dans le clergé. Le récit, très documenté, plein de chiffres, de citations d’artistes et de philosophes, donne beaucoup de réponses très concrètes.


Source : Gaëtan Poisson, L’homosexualité au risque de la foi, Téqui, 2020

 

 

 

 


 

à lire aussi

Un dimanche soir à Pompidou

Un dimanche soir à Pompidou

Focus sur le climat hallucinogène de la bibliothèque du Centre Pompidou.

Le cancer chez les enfants - quelques chiffres

Le cancer chez les enfants - quelques chiffres

Les cancers pédiatriques font les frais d'une recherche insuffisante en France. De fait, les cancers touchant les adultes polarisent la majorité des investissements existants.

Vers une humanité fonctionnelle

Vers une humanité fonctionnelle

Où en sont spirituellement les civilisations de l'Occident démocratique?

Net dating assistant: le fond de la cuvette morale

Net dating assistant: le fond de la cuvette morale

Depuis quelques temps sur le net, des entreprises proposent d'effectuer à votre place vos démarches de prospection sentimentale.

Les auteurs

 

Index des citations religieuses

 

Caricatures

 

Vous aimerez aussi

Introduction aux idées théologiques importantes (I)

Introduction aux idées théologiques importantes (I)

Petit catalogue élémentaire d'idées théologiques. 1- Penseurs catholiques du XXe siècle.

 

 

'' I'm muslim, don't panik ''  : qui préjuge de l'Autre ?

'' I'm muslim, don't panik '' : qui préjuge de l'Autre ?

« I’m Muslim, don’t panik ». La semonce claque, impérieuse et péremptoire. Elle est reprise des paroles du morceau « Don't panik », écrit et interprété par le rappeur français Médine.

 

 

Caricatures et religions: une solution radicale

Caricatures et religions: une solution radicale

Depuis trop longtemps, le débat ''caricatures et religions'' est miné de l'intérieur. Osons le subvertir.

 

 

Henri IV, ou l'obsédé fantastique

Henri IV, ou l'obsédé fantastique

Qui était le véritable Henri IV? Au-delà des dithyrambes de l'histoire officielle, nous plongeons fatalement sous la ceinture.